Le point sur le prêt hypothécaire

Qu’il soit d’ordre immobilier ou de consommation, du volet automobile ou à but d’équipements, certains projets nécessitent des ressources financières dont ne dispose pas toujours suffisamment les personnes ayant le projet. Pour pallier à cette difficulté, de nombreuses personnes ont recours aux organismes ou institutions financières octroyant des prêts. Il existe différents types de prêts octroyés selon des conditions bien particulières. Parmi ceux-ci figure le prêt hypothécaire.

Qu’est-ce qu’un prêt hypothécaire ?

Généralement accordé par les banques ou les organismes financiers sous forme de crédit, un prêt hypothécaire est un prêt qui s’accorde après mise en gage d’une hypothèque. Souvent constitué d’un ou de plusieurs biens immobiliers, l’hypothèque est une sorte de garantie acceptée par les banques afin de valider les requêtes des personnes ne disposant de garantie financière. Un prêt hypothécaire peut donc être aussi défini comme un crédit accordé par une banque afin de financer un ou des projets de personnes physiques ou morales, après mise en gage d’un bien souvent immobilier appartenant au requérant. Comme tout octroi de financement, le prêt hypothécaire suit un mode de fonctionnement donné.

Le mode de fonctionnement des prêts hypothécaires

Applicable le plus souvent aux biens immobiliers à usage d’habitation, la valeur maximale d’un prêt hypothécaire est déterminée par la valeur du patrimoine à hypothéquer au moment de la contraction de l’emprunt. Elle représente généralement 50 voire 70% du montant du bien immobilier. Adapté aux revenus de l’emprunteur ainsi qu’à sa capacité d’endettement, un prêt hypothécaire peut s’étaler sur une durée de 2 à 30ans. Plusieurs facteurs conditionnent l’octroi d’un crédit hypothécaire à un individu. Parmi ceux-ci, figurent entre autres les revenus financiers, les emprunts et la situation professionnelle. Vous trouverez des informations complémentaires sur www.le-pret-hypothecaire.com/

Le point sur le prêt hypothécaire

Facteur principal de solvabilité d’un requérant de crédit, les revenus financiers sont importants pour la validation d’un dossier de prêt. Le second facteur important pour l’obtention d’un crédit bancaire en général, et hypothécaire en particulier est la masse de dettes de l’emprunteur. Enfin le troisième et dernier facteur essentiel est la situation professionnelle de l’emprunteur qui détermine s’il est capable de rembourser un prêt à court ou long terme. Quels sont les avantages des crédits hypothécaires.

Les avantages des prêts hypothécaires

Contracter un prêt hypothécaire revêt de nombreux avantages pour les deux parties en contrat que sont l’emprunteur et la banque. Chez l’emprunteur, l’avantage d’une hypothèque est qu’il donne au requérant l’opportunité d’obtenir facilement l’argent qu’il a demandé tant que celui reste dans les limites prévues par les textes.

Du côté de la banque, l’hypothèque constitue la preuve qu’elle pourra rentrer en possession de sa créance en cas de difficultés de paiement par le requérant. Elle procèdera pour cela à la vente des biens immobiliers mis en gage. Quels sont les inconvénients des prêts hypothécaires ?

Les inconvénients des prêts hypothécaires

Le principal inconvénient des prêts hypothécaires est pour le requérant la perte du bien qu’il a mis en garantie. En effet, en cas de non-respect de son engagement, la banque se voit dans l’obligation de vendre les biens immobiliers hypothéqués pour couvrir les remboursements. Des frais supplémentaires dus à des pénalités peuvent être encore imposés à l’emprunteur si ce dernier ne payait pas ce qu’il a emprunté.


Comments are closed.